Vous êtes ici : Accueil > Techniques & productions > Agriculture biologique > L'AB en région > Témoignages des coopératives

Témoignages des coopératives

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Des coopératives céréalières engagées en bio témoignent

ACOLYANCE – témoignage de Cécile RANNOU, responsable agriculture biologique

Que représente pour votre entreprise, le marché des produits biologiques?

Acolyance est une coopérative qui s’est lancée dans le bio en 2011. L’objectif est d’accompagner la demande conjointe des producteurs et des clients. Afin de poursuivre le développement de l’activité, Acolyance a doublé la capacité de stockage de son silo dédié à la bio à Chauny (désormais de 5.000 t).

Nous disposons depuis l’an dernier d’un séchoir afin de répondre notamment aux besoins de la filière maïs. En termes de commercialisation, la volonté de la coopérative est de développer des filières locales afin de garantir des débouchés en région. Pour la campagne 2014, 90% de la  collecte a été transformée à moins de 200 km de Chauny.

Comment envisagez-vous l’accompagnement des producteurs biologiques au sein de la coopérative?

Concernant l’accompagnement technique, la coopérative a récemment embauché une personne qui vient en appui aux personnes déjà engagées sur la bio. Sa mission porte également sur l’appui filières et débouchés auprès des producteurs en conversion. Depuis plusieurs années, des essais en AB sont également mis en place au sein de la coopérative, qui font l’objet d’échanges avec nos partenaires techniques.

Contact producteurs : Charlotte NIAY - tél. 06 29 45 55 09


BIOCER – témoignage d’Éric BELIARD, directeur de la coopérative

Que représente pour votre entreprise, le marché des produits biologiques?

Notre particularité est d’être une coopérative qui travaille exclusivement avec des producteurs biologiques. Nous bénéficions à ce titre d’une expérience de plus de 25 ans qui nous permet d’envisager des débouchés sur toutes les cultures et d’une reconnaissance auprès d’opérateurs de l’aval comme Biocoop.

Notre volume de collecte progresse régulièrement (17.000 t en 2015, 20.000 t espéré en 2016). Pour autant, nous avons souhaité avec 3 autres coopératives 100% bio, constituer une union de commercialisation et renforcer notre place sur le marché des produits biologiques. Nous travaillons également en partenariat avec des coopératives conventionnelles.

Le marché bio est toujours porteur. Les opérateurs locaux, comme les fabricants d’aliment du bétail, sont incités par leurs clients, à assurer une origine régionale à leur production. C’est actuellement une garantie pour la production biologique dans le nord de la France.

Comment envisagez-vous l’accompagnement des producteurs biologiques au sein de la coopérative?

Un poste de conseiller technique est en place depuis deux ans et nous sommes en réflexion pour un deuxième poste, compte tenu de l’étendu de notre secteur géographique. Cela doit être fait en tenant compte des compétences déjà existantes sur le terrain.

Nous observons par ailleurs que le profil des producteurs biologiques évolue. L’arrivée de jeunes agriculteurs techniques sur des structures importantes crée une émulation. Pour tous les producteurs que nous accompagnons, notre connaissance du marché représente une valeur ajoutée.

Contact producteurs : Florian Bégard - conseiller technique tél. 06 16 54 25 81


VALFRANCE – témoignage de Christophe MICHEL, directeur commercial approvisionnement collecte

Que représente pour votre entreprise, le marché des produits biologiques?

C’est un marché auquel nous croyons. Il est en progression. Depuis 2011, le volume de collecte est passé de 500 à 1.200 t. Nous travaillons essentiellement avec des producteurs récemment convertis en AB. Cette démarche est portée par notre conseil d’administration qui dans un contexte de volatilité des cours des céréales, souhaite que le bio soit présenté comme une solution intéressante pour des agriculteurs techniques, tenant compte que le revenu se fait sur une rotation.

Au sein de la structure UCBC à laquelle nous adhérons, notre coopérative engage des moyens de développement du bio. Un site de collecte de 6.000 t avec une ligne dédiée à la production céréalière biologique est mise en place à Vaux-le-Pénil (à côte de Melun). Ce projet s’insère dans le cadre d’un projet global portant sur un maillage de silo, à l’échelle de l’UCBC.

Comment envisagez-vous l’accompagnement des producteurs biologiques au sein de la coopérative?

Nous ne souhaitons pas refaire ce qui existe déjà, notamment sur le travail réalisé par les Chambres d’agriculture de Seine et Marne et de l’Oise qui disposent de compétences dans l’accompagnement des producteurs. Nous voulons garder auprès des producteurs, un contact de terrain, offrir une gamme de semences et de services adaptés à leurs besoins.

Pour cela, nous missionnons un poste de référent bio au sein de la coopérative. C’est un conseiller commercial et technique qui aura pour souci d’intégrer les préoccupations des producteurs biologiques. La logistique représente un frein que nous souhaitons lever et apporter par la même des gains de compétitivité. C’est la demande des élus du conseil d’administration de Valfrance.

Contact producteurs : Éric CARVALHO – Tél. 06 20 60 79 83


NORIAP – témoignage de Céline LEEMAN-BROYER, Secrétaire général

Que représente pour votre entreprise, le marché des produits biologiques?

Notre coopérative s’est investie dans la bio en 2011. C’était au départ une réponse à nos adhérents en conversion. Grâce à l’appel à projet de l’Agence de l’Eau Artois Picardie, nous avons mis en place un pôle Agribio et renforcé notre positionnement sur le dossier auprès de nos adhérents. Notre projet d’entreprise Néo, prévoit l’investissement de Noriap dans la nouvelle agriculture.

Très logiquement, la bio y prend toute sa place comme réponse aux enjeux environnementaux, réglementaires et aux choix stratégiques des producteurs. C’est un travail que nous construisons en partenariat avec d’autres opérateurs et acteurs du monde agricole.


Comment envisagez-vous l’accompagnement des producteurs biologiques au sein de la coopérative?

Un poste de conseiller technique est en cours de recrutement qui portera un appui auprès des producteurs sur le suivi des cultures. Il viendra épauler Géraldine Briet, chargée des relations adhérents pour le dossier bio.

Ce travail se fait en partenariat avec les Chambres d’agriculture, les associations de producteurs biologiques et d’autres structures souhaitant contribuer au développement de l’agriculture biologique. Nous avons aussi créé un Club agri bio pour fédérer les producteurs bio et nous participons avec nos partenaires à l’organisation de journées spécifiques.

Contact producteurs : Géraldine BRIET – tél. : 06 86 67 00 97

Contacts

Aisne
Sébastien Juliac, élevage
tél.03 23 22 50 62

Pierre Durand, cultures
tél. 03 23 22 50 07 

Oise
Christelle Récopé, élevage
tél.03 44 93 37 86

Gilles Salitot, cultures
tél. 03 44 11 44 65
port. 06 81 95 93 59

Anaïs Paradis, cultures maraîchage
tél. 03 44 11 45 08
port. 06 33 57 09 59

Nord-Pas de Calais
Lucile Janot, élevage
port. 06 07 80 71 21

Mégane Guillaume, cultures
port. 06 74 48 84 44

Sébastien Florent, cultures
port. 06 77 67 31 13

Alexandre Carlu, élevage
port. 07 86 84 66 47

Sophie Feutrie, maraîchage
port. 06 42 87 74 12

Alessia Di Pietro, coordinatrice Plan Bio
port. 06 77 69 74 78

Somme
Alain Lecat, cultures
port. 06 86 37 58 45

Alain Lefevre, élevage
tél. 03 22 33 69 00

Jean-Pierre Péral, légumes de plein champ
port. 06 77 30 05 00

Marion Bellery
port. 06 86 57 05 89