Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Maïs fourrage : attention au tassage

Maïs fourrage : attention au tassage

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le suivi de la Matière Sèche (MS) des maïs ensilage se poursuit sur le département. Les résultats des échantillons, prélevés le 13 septembre dernier, affichent une évolution de 1,3 % en moyenne sur la semaine.

L’évolution de la matière sèche s’est donc bien ralentie par rapport à la semaine précédente. Les températures moins élevées, surtout la nuit, y ont largement contribué. Il faut cependant s’attendre à voir le taux de MS croître rapidement d’ici la semaine prochaine, compte tenu des conditions chaudes et toujours aussi sèches prévues.

La carte indique pourtant quelques mesures moins élevées que la semaine dernière. Ces résultats surprenants peuvent s’expliquer par la présence de bruine, lors de ces prélèvements, qui a pu « humidifier » les échantillons.

Cette année, la maturité se fait essentiellement par le dessèchement de la plante et on peut s’attendre à des ensilages moins riches en sucre et plus ligneux. Pour limiter l’impact, il faut sans doute envisager de hacher un peu plus fin qu’en conditions normales et surtout, veiller au tassage lors de la récolte.

Pour rappel, la fermentation lactique (celle qui permet la conservation de tout ensilage) ne s’initie qu’en absence d’oxygène. Avant, une fermentation aérobie va consommer l’oxygène résiduel en consommant également une partie des sucres contenus dans le maïs. Par ses propriétés physiques, un maïs sec réclame un tassage minutieux pour chasser au maximum l’air du silo, quitte parfois à faire ralentir un peu le chantier !