Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les MAEc de 2015 prolongées d'un an

Les MAEc de 2015 prolongées d'un an

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le Conseil Régional des Hauts de France, est l’autorité de Gestion pour la mise en place des mesures agro-environnementales et vient de communiquer les arbitrages régionaux pris par le comité des financeurs sur le devenir des contrats MAEc engagés en 2015.

Une grande majorité des mesures souscrites en 2015 sont prolongeables une année et sur l’ensemble des territoires actuellement encore ouverts.

Depuis 2015, des territoires ont subis des modifications de périmètre comme « Pays de Thiérache » pour lequel des communes ont été totalement ou partiellement exclues à partir de 2016.

Le prolongement d’une année ne sera donc plus possible pour les parcelles ou les éléments fixes du paysage tel que les mares, les haies et les ripisylves présents sur des zones non éligibles depuis.

Pour les engagements reconduits, les interventions mentionnées dans les cahiers des charges seront obligatoires au cours de cette période de prolongement qui se déroulera du 15 mai 2020 au 14 mai 2021.

A titre d’exemple, un entretien des haies ou des arbres devra être impérativement fait pendant la période autorisée du 1er octobre 2020 au 29 février 2021.

Si ce n’est envisageable car les arbres viennent d’être élagués, il sera donc préférable de ne pas reconduire ces éléments en MAEc.

La démarche de prolongation est à faire sur TELEPAC avant le 15 juin, la notice précise le point de vigilance suivant : « à savoir qu’il vous appartient de vérifier que la mesure pour laquelle vous souhaitez demander une prolongation d’un an est effectivement prolongeable. Telepac n’effectue de ce point de vue aucune vérification particulière. »

 

Pour vous accompagner dans cette démarche, la Chambre d’agriculture de l’Aisne a mis en place une note technique à destination des agriculteurs : 

 

A partir de 2020, puis je souscrire de nouvelles mesures ?

Nous sommes dans la dernière année du Programme de Développement Rural Régional (PDRR), l’Autorité de gestion a arbitré via le comité des financeurs sur la reconduction de certaines mesures en fonction des financements disponibles. Les modalités de contractualisation pour cette nouvelle campagne 2020 sont désormais connues.

Tous les éléments fixes du paysages (haies, mares, ripisylves, bosquets, arbres, …) ne pourront pas être engagés cette année. Il en est de même pour certaines mesures surfaciques qui selon l’enjeu du territoire peuvent être exclues également.

La chambre d’agriculture reste disponible pour vous orienter sur le choix des mesures. 

 

Vous vous intéressez à la Biodiversité ?

La Chambre d'agriculture de l'Aisne vous propose un accompagnement technique.  Téléchargez la plaquette : La Biodiversité, notre Priorité 

 

Contact : Benoît LEMAIRE 

Publications

  • Environnement,  Hauts-de-France,  Biodiversité régionale

    Depuis 2017, la Chambre d'agriculture de l'Aisne a priorisé ses travaux et son conseil sur le volet biodiversité et plus particulièrement sur les aménagements...