Vous êtes ici : Accueil > Actualités > « Le circuit court a pérennisé mon activité »

« Le circuit court a pérennisé mon activité »

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Jérôme Ficheux, éleveur de moutons à Hendecourt-lès-Cagnicourt a choisi le circuit court pour ses nombreux avantages.

Jérôme a repris l’exploitation familiale de polyculture élevage conduite depuis 3 générations. Il cultive 35 ha de betteraves et céréales et conduit un troupeau de 200 brebis. 

 

Où sont vendus vos agneaux ?
Je vends toute ma production en circuit court. Au magasin de vente collectif fermier La Cahute Fermière, à Courcelles-lès-Lens, dont je suis l’un des 6 agriculteurs associés, soit environ 20% de ma production. Depuis 1 an et demi, je fournis également la boucherie Dupont à Biache-Saint-Vaast, soit 30 % de ma production. Et enfin, les 50% restants sont vendus chez Prise Direct’ à Arras{NDLR : Groupe Advitam}, où je livre depuis trois ans deux à trois agneaux par semaine. Tous ces magasins se trouvent à proximité de l’élevage. 
 

Pourquoi avoir fait ce choix ?
Il y a 10 ans, j’ai eu l’opportunité de participer à l’aventure de La Cahute Fermière. C’est ce qui m’a convaincu de basculer en circuit court. Avant, je travaillais avec des groupements. Aujourd’hui, je ne suis plus dépendant des grossistes, je fixe moi-même mon prix et je m’y retrouve vraiment au niveau rémunération. Chez Prise Direct’, c’est un partenariat gagnant-gagnant, et on peut vivre correctement de son métier. Je suis d’ailleurs en train de construire une nouvelle bergerie car je suis arrivé au maximum de ma production, et un atelier de découpe. Aujourd’hui, c’est l’élevage qui fait vivre la ferme et plus les cultures. 
 

Quel sont les avantages et les inconvénients de vos circuits de distribution ?
Le magasin collectif me prend beaucoup de temps : un après-midi par semaine, et il y a des réunions à assurer. Il me faudrait une personne à la ferme pendant ce temps-là. Mais pour Prise Direct’ comme pour La Cahute Fermière, ce qui me plaît, c’est le contact avec les clients. J’ai retrouvé le goût du métier et la fierté de travailler. Il faut avoir de l’énergie bien sûr et la possibilité comme l’envie de s’investir auprès des consommateurs. Je fais des animations, comme de l’agneau à la brochesur la place d’Arras. Les consommateurs nous posent des questions, c’est très valorisant. Il ne faut pas rester dans son coin, il faut savoir expliquer son métier ! Et bien sûr, garantir une qualité de production irréprochable. 

 

Vous hésitez à vous lancer dans le circuit court ou au contraire vous êtes convaincus par les nouveaux circuits de distribution et vous cherchez à en savoir plus. Rejoignez-nous le 20 novembre aux Salons Kennedy à la Chapelle-d’Armentières, près de Lille. 
 

  • Les Rendez-Vous Pro Info : focus sur les modes de commerce émergents. Dès 10h, rencontrez tous les acteurs du circuit court sur les stands, informez vous sur les nouvelles tendances de consommation et les nouveaux circuits de distribution pour les produits locaux. De 12h30 à 16h30, échangez directement avec des enseignes de distribution qui achètent en circuit court: logiciels d’aides à la vente, plateforme de commerce en ligne, distributeurs de casiers, marchés de producteurs, marques collectives etc. 
  • Le Forum des opportunités : place au business. Pofitez de vrais rendez-vous en B to B, avec une quarantaine d’exposants, organisés en pôles thématiques : production animale, production végétale, bio, énergie et accompagnement de projet. Entrez en relationavec les entreprises qui recherchent de nouveaux producteurs. 

 

QUAND : Le 20 Novembre 2019. Les RENDEZ-VOUS PRO INFO : de 10h à 16h00. Le FORUM DES OPPORTUNITES : de 10h à 16h. 

Où : Salons Kennedy, 48 Avenue du Président Kennedy, 59930 La Chapelle-d'Armentières.

TARIFS : L'entrée est gratuite, sans inscription.