Vous êtes ici : Accueil > Actualités >  «J’ai réussi à mieux maîtriser mes frais d’élevage»

 «J’ai réussi à mieux maîtriser mes frais d’élevage»

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Eleveur à Sangatte depuis 4 ans, Benoît COUSIN a fait le choix du Groupe de développement (GEDA). Un investissement qui lui a fait gagner du temps et de la technicité. 

Comment se déroulent les réunions? 
L’intérêt des réunions, c’est qu’elles sont à la fois courtes et efficaces, une demi-journée suffit…ce qui me permet de me libérer plus facilement et de m’organiser pour y aller. Autant que possible, ces réunions sont proposées lors de périodes plus calmes, en particulier lorsqu’il y a moins de travaux dans les champs. Ce temps est ensuite largement récupéré, en particulier lorsque l’on trouve des astuces pour en gagner!
Les sujets qui y sont abordés sont variés et en lien direct avec l’actualité de notre métier. En automne, un voyage d’études est proposé.Un point en début d’hiver, lors de la rentrée des animaux, permet de comparer nos différentes rations, puis au printemps un rendez-vous spécifique sur la mise à l’herbe et la conduite des veaux est réalisé.


Que vous apportent-elles? 
Tous ces sujets techniques évoqués ont pour moi un intérêt, puisqu’ils me permettent de faire des comparaisons, de revenir chez moi avec de nouvelles idées. J’apprécie l’aspect technico-économique où l’on compare  les différents coûts des rations, cela me permet de vérifier ce qui est le plus rentable. Au-delà de la rentabilité de l’élevage, on se rend compte qu’il ne faut pas prendre en compte que l’aspect économique, il y a également le temps et le confort de travail.
C’est en discutant avec d’autres éleveurs que j’ai trouvé des astuces pour gagner du temps, comme par exemple avoir du matériel d’élevage plus perfectionné qui soit plus adapté à mon exploitation. Les réunions ou tours d’élevage m’aident également à faire les bons choix en termes d’achats ou de vente, comme par exemple, la comparaison du rapport qualité/prix des différents aliments, les frais d’élevage, tout ce que l’on peut calculer grâce à la GTE (Gestion technico-économique).
Au-delà d’une formation, les échanges en groupe permettent à chacun de mieux exprimer les points d’amélioration de son propre atelier et avec l’animation du conseiller, c’est l’expérience des autres éleveurs qui permet d’y répondre au mieux.


Pourquoi la Gestion Technico-Economique (GTE) est-elle si importante?
Cela permet de comparer au sein d’un groupe les différents postes liés à l’élevage, que ce soit au niveau des ventes (kilos de carcasse, prix de la viande) et des charges. Nous comparons tous les frais d’élevage, les coûts alimentaires et essayons de comprendre, par les visites terrain et les discussions, comment nous pouvons améliorer notre marge brute. Le rôle du conseiller ici est important, il met son expertise à notre profit.
En ce qui me concerne, la GTE m’a permis de m’obliger à calculer, en particulier le coût alimentaire et les frais d’élevage. La comparaison des chiffres m’a aidé à améliorer au bon endroit le poste qu’il fallait, j’ai réussi à mieux maîtriser mes frais d’élevage. 
 

Vos contacts GEDA:

  • Boulonnais : Alexandre CARLU, 07-86-84-66-47
  • Calais-Saint-Omer :  Olivier PRUVOST, 06-85-08-60-45
  • Montreuillois :  Clémence BARREZEELE, 06-47-33-38-63
  • Haut-Pays : Jean-Michel CADET,  06-45-02-03-05