Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Des vaches laitières à la production de lait de chèvre Bio

C'est le choix d'Olivier Ledez, installé sur l’exploitation familiale de 32 ha sur la commune de Baincthun, au cœur du Boulonnais.

Pourquoi ce choix?
Je cherchais à revenir sur l’exploitation familiale depuis quelques temps mais sans possibilité d’agrandissement. Avec d’autres éleveurs du secteur, nous avons commencé à nous renseigner sur la production de lait de chèvre. Nous avons alors enchaîné les visites dans l’ouest de la France et en Belgique, chez des éleveurs de chèvres en Bio. Nous avons également lancé une étude de conversion avec la Chambre d’agriculture pour estimer la faisabilité de ce projet. 


Comment s’est déroulée la conversion?
Les vaches laitières ont arrêté de produire le 31 décembre 2017, juste avant que nous commencions à réaliser les changements nécessaires dans le bâtiment. Nous avons ensuite engagé la conversion en Bio de l’exploitation le 15 avril 2018 avant l’arrivée des animaux (le 21 avril). 

Quelles ont été les difficultés à la mise en place de cet atelier?
Il n’existe pas beaucoup de références locales de producteurs de lait de chèvre Bio livrant leur lait à une laiterie. Il a donc fallu aller chercher les infos en dehors de la région. Nous avons eu quelques soucis pour trouver les chèvres actuelles. En effet, nous cherchions à les acheter sur un seul élevage et éviter le brassage de plusieurs cheptels, plus compliqué à gérer d’un point de vue sanitaire. Pour autant, je suis aujourd’hui satisfait de m’être lancé dans cette production. Les chèvres sont très attachantes et très curieuses. C’est agréable d’aller travailler avec ces animaux qui se manipulent facilement. 

Des conseils à donner aux éleveurs intéressés?
C’est un projet qu’il faut bien anticiper et bien préparer. Je ne peux que conseiller de se renseigner au maximum avant de se lancer. Je pense aussi qu’il vaut mieux commencer petit et se faire la main tranquillement avant d’augmenter la taille de son cheptel. L’élevage de chèvres laitières ne s’improvise pas. 

Avez-vous des évolutions prévues?
Comme nous sommes en conversion non simultanée, la conversion du cheptel caprin devrait démarrer en avril 2019 pour que le lait soit livré en Bio en octobre 2019. Le cheptel actuel est de 160 chèvres. L’objectif final est d’arriver à 300 voire 350 si possible. Nous comptons sur le renouvellement du cheptel pour accroître lentement mais sûrement le troupeau et éviter les problèmes sanitaires. 

Propos recueillis par Alexandre CARLU
(extrait du bulletin technique bio "EchosBio" du mois de janvier 2019)
 

Pour toute information,
n'hésitez pas à vous rapprocher du Point Accueil Bio 03 21 60 58 00 ou contact@pointaccueilbio-hdf.fr